Bien connaitre l’aérographe pour l’utiliser

Comme les autres travaux manuels, la peinture connaît une grande grâce à de nouvelles techniques et des matériels innovants. Parmi ces derniers, on peut citer l’aérographe qui permet des résultats satisfaisants et ainsi, de plus en plus sollicité. Il est important de savoir comment s’en servir et l’utiliser convenablement. Afin d’être sûr de votre choix, vous pouvez tenir compte des critères comme la qualité et le prix.

Qu’est-ce qu’un aérographe ?

L’aérographie est une technique de peinture visant à réaliser un dessin ou une peinture avec netteté et précision. L’aérographiste doit alors utiliser un matériel spécifique appelé aérographe. C’est un pistolet à peinture de petite taille comparable à un stylo. Il permet de peindre des supports, de dessiner et de tracer des traits fins en dépensant moins de peintures. On peut utiliser d’autres produits à l’instar de l’encre, de l’huile, des pigments,  diverses peintures acryliques, etc. Ces différents produits pulvérisés sont appelés médium. Les supports avec lesquels il n’est pas en contact sont également variables : feuille de papier, mur, meuble, voiture, etc.

Cet outil permet de propulser la peinture à l’aide d’un compresseur. Il contient de l’air comprimé avec une pression de 1,5 à 2,5 Bars. Cet air vaporise le médium en fonction de son choix : de façon plus fine pour faire des traits ou plus épaisse pour peindre une partie du support.

Il existe deux types d’aérographes selon leur action :

  • Simple action : possibilité de réguler l’air injecté
  • Double action : vous pouvez réguler débit de l’air et celui de la peinture.

L’utilisateur doit toujours, tenir compte de sa distance vis-à-vis de ce dernier, afin de bien cadrer la surface ciblée. Une distance de plus près permet d’obtenir un trait plus fin et délicat tandis qu’en étant plus éloigné, vous obtiendrez un trait plus épais. Pour ce dernier, ajoutez aussi les débits d’air et la quantité de peinture qui doit être suffisante pour éviter les empâtements.

L’air du compresseur provient des bombes d’air en pression. Elles sont pratiques en étant silencieuses et faciles à manipuler car légères mais leur contenance est moyenne. Que vous soyez amateur ou professionnel, vous pouvez l’utiliser selon votre objectif. Vous pouvez  opter pour d’autres sources, notamment les bombonnes à air comprimé. Elles sont plus encombrantes que les bombes d’air en pression. Elles sont également silencieuses mais l’avantage est qu’elles sont rechargeables. Vous avez le choix entre l’achat ou la location.

Trouver le meilleur modèle

Vous comptez acheter un aérographe ? Vous devez d’abord connaître les différents types pour déduire le meilleur, pour sa qualité et son fonctionnement. Vous devez tenir compte du prix et trouver celui ayant rapport qualité/prix attractif. Vous pouvez aussi consulter les offres en ligne, consulter les avis des utilisateurs et utiliser des comparatifs en ligne.

Aérographe compresseur

Il est prisé par les consommateurs en étant pratique et efficace tout en étant silencieux. Il fonctionne avec un débit d’air constant avec sa puissance à point. En faisant le choix, tenez compte de la durée de l’usage pour éviter que le risque de surchauffe. Le diamètre de buse est de 0,6 mm.

En étant silencieux, il vous permet de travailler dans un cadre paisible et pourquoi pas vous inspirer ? Vous pouvez opter entre ces les deux modèles :

  • Aérographe compresseur à pistons sec:
  • Poids : 3 kg
  • Sonorité : 47 décibels
  • Fonctionnement : le moteur tourne de façon continue et s’arrête automatiquement pour ne pas surchauffer
  • Entretien : ne nécessite aucune vérification
  • Moins cher que les compresseurs à bain d’huile
  • Idéal pour les activités de courte durée.
  • Aérographe compresseur à bain d’huile:
  • Sonorité: 40 décibels
  • Comparable à un modèle professionnel, il est idéal pour réaliser des peintures et diverses illustrations.
  • Pression : 5 à 10 Bars (selon les modèles).
  • Fonctionnement : Pas d risque de surchauffe pour le moteur, celui-ci s’arrête quand le réservoir atteint la pression adéquate. Il se remet en marche quand la pression descend vers 3 à 4 Bars.
  • Muni de réservoir à deux manomètres : l’un indiquant le nombre de bars de pression
  • Entretien : nécessite une vérification d’huile
  • Plus lourd et assez encombrant
  • Prix plus élevé.

Kit Aérographe EXPERT

Il est idéal pour les amateurs car il est pratique pour s’initier à l’aérographie. Vous pouvez l’utiliser si vous êtes passionnés de peinture, de décoration, de maquettes, etc. Il est aussi efficace pour vous exercer et vous améliorer dans votre travail.

Le Kit Aérographe EXPERT présente les caractéristiques suivantes :

  • Poids : 500g
  • Mode de fonctionnement : double action
  • Pression d’utilisation : 2 à 3 bars
  • Consommation : 20 l/mn
  • Connexion : 1/8’’M
  • Diamètre de buse : 0,3 mm
  • Muni de 2 godets amovibles de 7 et 15 cc.
  • Utilisable avec les peintures comme les acryliques, les aquarelles,…. Le kit  inclut des peintures dans des flacons de 30 ml.
  • Entretien : nettoyage à l’eau, séchage rapide.